Search

will a ban single-use plastics solve the problem of ocean pollution?

Updated: Aug 21, 2018

interdire les plastiques à usage unique résoudra-t-il le problème de la pollution des océans? (traduction française à la fin de l'article)

It seems not, based on 2 facts:

  1. The source is not Europe: the World Economic Forum said: "By analyzing the waste found in rivers and the surrounding landscape, researchers have estimated that only 10 river systems carry 90% of the #plastic that ends up in #water ocean , 8 come from Asia and 2 from Africa- (weforum, June 2018)

  2.  These are not #bags, #bottles or #squares: more than 3/4 of the mass was carried by debris larger than 5 cm and at least 46% consisted of fishing nets. Microplastics accounted for 8% of the total mass (theoceancleanup, March 2018). Scientists estimate that 20% of the debris comes from the 2011 Japanese tsunami (National Geographic, March 2018)

Unfortunately, this patch (which is not an island or a territory: 1kg of waste to 100 kg / km2) is growing more than expected and we must act:

  • continue to support the cleaning of the oceans,

  • educate the fishing industry on the the consequences of their actions,

  • invest locally in end-of-life management of packaging in the regions responsible for waste

  • design packaging for the future : having the right raw material for the right use.

Français:

Il semble que non, basé sur 2 faits:

  1. La source n'est pas l'Europe: le forum économique mondial a déclaré: «En analysant les déchets trouvés dans les rivières et le paysage environnant, les chercheurs ont pu estimer que seulement 10 systèmes fluviaux transportent 90% du plastique qui aboutit dans l'océan. viennent d'Asie et 2 d'Afrique- (weforum, juin 2018)

  2. Ce ne sont pas des sacs, des #bouteilles ou des #pailles: plus de 3/4 de la masse était transportée par des débris de plus de 5 cm et au moins 46% étaient constitués de filets de pêche. Les #microplastiques représentaient 8% de la masse totale (theoceancleanup, mars 2018). Les scientifiques estiment que 20% des débris proviennent du tsunami japonais de 2011 (National Geographic, mars 2018)

Malheureusement, cette parcelle (qui n'est pas une île ou un territoire: 1kg à 100 kg / km2) croît plus que prévu et nous devons agir: continuer à soutenir le nettoyage des #océans, éduquer l'industrie de la pêche sur les conséquences de leur actes , investir localement dans la gestion de la fin de vie des #emballages dans les régions à l'origine des déchets et concevoir des emballages pour l'avenir (avoir la bonne matiere premiere pour le bon usage).

44 views
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon